La dépollution de l’Etamat se poursuivra jusqu’à fin 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La dépollution de l’Etamat se poursuivra jusqu’à fin 2014

Message  Wearing of the Grey le Mer 6 Fév - 12:41

EURE-ET-LOIR > PAYS DUNOIS > CHATEAUDUN 21/01/13

La dépollution de l’Etamat se poursuivra jusqu’à fin 2014



Pascal Cavarec est venu constater l’état du cratère façonné par une explosion. - ECHO REPUBLICAIN Photo

La dépollution de l’ancien ETAMAT se poursuit depuis mars 2012.
Comment travaillent les démineurs ? Que trouvent-ils ? Qu’en font-ils ?


Trois coups de trompe résonnent pour prévenir d’un danger imminent.
À 163 mètres de là, au troisième top donné par le chef de chantier, c’est l’explosion, suivie parfois d’un gros nuage de fumée.
Un nouveau stock de munitions -une quantité de matière active égale à 50 kg équivalent TNT- vient d’être détruit.

Une réglementation stricte

Jeudi, le lieutenant-colonel Alexandre Lemaire, et Rémi Lepage, conducteur des opérations pour le ministère de la Défense,
ont rejoint sur le site de l’ancien ETAMAT (établissement du matériel de l’armée de terre), Pascal Cavarec, directeur de Sita Remediation,
chargé de la dépollution, et Patrick André, le responsable du chantier.

Il s’agissait de procéder à la destruction d’obus déterrés les jours précédents. « Les élus comme la population peuvent trouver le temps long,
mais avant d’en arriver là il y a des étapes incontournables, encadrées par une réglementation spécifique, » a expliqué le conducteur des opérations.

La première phase a consisté au débroussaillage du terrain et au repérage de tous les objets susceptibles d’être des engins pyrotechniques,
à l’aide des détecteurs magnétométriques ou électromagnétiques.
Sur l’ensemble du site concerné, les zones nord et centre, les démineurs ont recensé 11.200 “cibles” et ont noté que 30 % des terrains étaient saturés
en éléments métalliques, et nécessiteront des investigations complémentaires.

La dépollution pyrotechnique proprement dite, regroupe les opérations de mises à jour, d’identification et de traitement. On approche les cibles à la pelle mécanique,
mais sur les derniers 50 centimètres, elles sont dégagées à la main, regroupées et enterrées pour que leur destruction soit la plus discrète et la plus sécurisée possible.

« Nous avons trouvé des mines marines »

« On est surtout en présence d’engins non activés qui se sont trouvés dispersés sans exploser lorsque l’armée allemande a détruit ses stocks avant sa retraite, »
a souligné le lieutenant Lemaire. « Nous avons d’ailleurs été très surpris de trouver ici des mines marines, » souligne le chef de chantier.

Ouvert en mars 2012, le chantier devrait être terminé à l’automne 2014, ce qui, avant le début 2015, devrait aussi permettre la dépollution industrielle des lieux.

Bruno Battu

_________________
.
Se révolter contre la tyrannie, c'est obéir à Dieu.  (Thomas Jefferson)

Wearing of the Grey
Modérateur

Messages : 777
Date d'inscription : 09/01/2013
Localisation : Nord/Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum