Ses toiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ses toiles

Message  Super_Admin le Mer 9 Jan - 15:37



Georges Paul LEROUX est né à Paris le 3 août 1877.

Son père, Son père, Gustave Ferdinand Leroux, normand de souche, éditeur d’estampes, s’était établi à Paris, au 43 rue Saint-André-des-Arts.
La famille trouve ses racines dans le petit village de Trelly dans la Manche ce qui fait qu'après la Grande Guerre,
Georges Leroux réalisera une importante huile pour la mairie de la commune, en hommage aux Trelliais morts au combat.
Attachés à leurs racines normandes, Georges et son frère Auguste viendront chaque année à Trelly et dans ses environs peindre et dessiner (Verger normand ; la vallée de la Bonde), (l'église de Trelly); (Les laveuses - Gavray - 1903), portraits de famille , etc.
En 1898, il effectue son service militaire à Chartres au 130e régiment d'infanterie, mobilisé en 1914 au 302e d’infanterie,
il est affecté aux sections de camouflage et sert dans le nord de la France et en Belgique.
Durant ses permissions, il visite la ville et dessine fréquemment la cathédrale.
Là, un jour, sur le parvis, il rencontre un autre dessinateur. Il s'agit de Paul Jouve (1878 † 1973). Ce fut le début d'une très longue et fidèle amitié. 48 ans plus tard, en 1946, Georges Leroux fera de son ami, un remarquable portrait qui est aujourd'hui dans les collections de l'Institut de France.

Durant le conflit, il a raconté comment, de retour d'une mission de reconnaissance, il vit " un groupe de soldats français se protégeant dans un grand trou d'obus plein d'eau "
et comment il a peint plus tard la toile, d'après le croquis tracé le soir même. Dans un style réaliste Georges Paul Leroux s'efforcera,
aussi justement que possible, de représenter l'irreprésentable réalité de la guerre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Paul_Leroux


Aux Eparges, soldats enterrant leurs camarades au clair de lune. Avril 1915.
On y voit que les vivants sont dans l'ombre, l'ombre de la guerre et des épreuves,
mais que le mort est dans la lumière de sa délivrance ....


Dans la tranchée conquise




La soupe









Ci dessous une célèbre toile de Georges Paul Leroux exposée au musée militaire de Londres (Imperial War Museum)
Son titre : "L'enfer"  (the Hell)



Object description
image: A view of a desolate battlefield showing raging fires, thick smoke, shell holes full of deep mud, and corpses.

Label
Leroux served in the French Army during the First World War and saw action on the Western Front. The perspective he offers of the modern industrialised battlefield in ‘L’Enfer’ (‘Hell’) is clearly that experienced by the ordinary French infantryman. It is a soldier's view of the grotesque and distorted landscape, amidst shattered tree-stumps, sulphurous flames and choking smoke, desperately clinging to existence in a filthy, brimming shell hole. The imagery, which is painstakingly detailed, remorseless and without hope, was possibly inspired by the realities of front-line experience during the 1916 battles in defence of Verdun. Between February and December 1916 it has been estimated that the French Army lost nearly half a million men defending Verdun and its outlying fortresses from repeated German attacks. Both German and French forces were ‘bled white’ in ferocious fighting which saw intense artillery bombardments, the use of poison gas (phosgene was used for the first time) and liquid fire. The artist reminds us that the earth, which in peacetime sustains health and life, has been transformed in time of war into an uninhabitable ‘Hell’ and as such ‘L’Enfer’ may be construed as a most powerful anti- war image.

Inscription
GEORGES LEROUX

avatar
Super_Admin
Admin

Messages : 64
Date d'inscription : 08/01/2013

http://hmcel.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum