11 Grammes : La France a enfin son champion international

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

11 Grammes : La France a enfin son champion international

Message  Wearing of the Grey le Dim 14 Avr - 15:48

Trop fort !! On vit vraiment une époque formidable !! mdr51

==================================================================

source : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/avignon-un-homme-agresse-avait-11-grammes-d-alcool-dans-le-sang
Par LEXPRESS.fr, publié le 14/04/2013

Avignon: un homme agressé avait 11 grammes d'alcool dans le sang

Un homme d'une quarantaine d'années a été agressé à Avignon dans la nuit de jeudi à vendredi.
Hospitalisé en urgence dans un état grave, les analyses toxicologiques ont révélé un taux d'alcoolémie exceptionnel
de 11 grammes.



Un homme agressé à Avignon avait 11 grammes d'alcool dans le sang. (jupiterimages/ThinckStock)

L'histoire est tristement banale. A un détail près.
Dans la nuit de mercredi à jeudi, un homme d'une quarantaine d'années a été tabassé à Avignon par deux hommes
qui lui ont volé son portefeuille. Souffrant de multiples traumatismes crânien, il a été hospitalisé en urgence à l'hôpital de La Timone,
à Marseille.
Mais en procédant aux examens standards, les médecins ont noté que la victime avait...11 grammes d'alcool dans le sang,
a révélé Vaucluse Matin.

Ce taux d'alcoolémie semble être record en France.
Il est théoriquement mortel. Pourtant, selon la serveuse du bar dans lequel il s'est rendu avant d'être agressé, cet Avignonnais employé de Total
sur une station pétrolière en Angola, semblait plutôt en forme.
"Il n'est pas resté longtemps. Il a bu deux cocktails et il est parti. Il avait l'air un peu saoul.
Sans plus", a-t-elle confiée au quotidien local. Le dernier cas semblable remonte à 2005 lorsqu'un homme avait été contrôlé au volant
de sa voiture avec 10 grammes.

La victime, laissée pour morte par ses deux agresseurs, ne pourra pas être entendu par les enquêteurs avant le milieu de semaine en raison de la
gravité de ses blessures. Ses bourreaux l'auraient repéré dans le bar où il était.
"Sur la vidéosurveillance, on les voit partir avec la victime", confie le procureur Bernard Marchal. Ils sont activement recherchés.

pot

SANTÉ

Cet homme a été hospitalisé avec un taux d'alcoolémie de 11 g/l. Or la dose létale théorique d'alcool est de 5 g/l.
Un cas exceptionnel qui résulte d'un phénomène d'adaptation de l'organisme, explique le docteur Alain Morel, spécialiste en addictologie.
Ce qui de fait pulvérise le record précédent en France jusqu'ici détenu par un automobiliste de 37 ans qui avait été contrôlé par les gendarmes dans l'Ain,
avec un taux d'alcool de 10g/l.

Petit rappel : le taux d'alcool dans le sang autorisé pour conduire en France est de 0,5 g/l.
Le conducteur de l'Ain avait donc 20 fois la dose autorisée...
Mais ce n'est pas tout : la dose mortelle théorique d'alcool dans le sang est de 5 g/l.
Ce qui signifie que le quadragénaire avignonnais et son pendant de l'Ain devraient théoriquement être mort...
Deux fois. Sauf que non ! Ce qui s'apparente à un miracle.

D'où une question : comment ces gens font pour survivre avec une telle dose d'alcool dans le sang ?
Contacté , le docteur Alain Morel, secrétaire général de la fédération française d'addictologie explique ce phénomène,
suffisamment rare pour être relevé, par un effet d'accoutumance assez classique :
"Au fur et à mesure de la consommation, le seuil de tolérance de l'organisme augmente."
Pourquoi ? "Tout simplement parce que la substance elle-même provoque l'adaptation de l'organisme.
En somme, ce dernier confronté à des prises importantes et régulières d'alcool va rehausser sa tolérance pour supporter l'intoxication.
" D'ailleurs, comme l'explique ce spécialiste en addictologie, cet effet de hausse du seuil d'acceptation de substance toxique existe avec d'autres drogues :
"Il y a des gens capables de consommer 2 g d'héroïne par jour.
Pour une personne normale, pas habituée à en prendre, avec une dose 10 fois moins forte, c'est les urgences assurées", assure-t-il.

Tolérance variable

Alors, avons-nous tous des organismes potentiellement capables de supporter des doses astronomiques d'alcool ou de drogues lorsqu'ils sont "entraînés",
Non, précise Alain Morel : "Il y a quand même des facteurs individuels.
Si cet homme a pu survivre avec 11 g/l d'alcool dans le sang, c'est que son organisme, et son foie notamment, avait des prédispositions pour synthétiser les toxines".
En clair, tout dépend du métabolisme de chacun.
Et, tout comme le seuil d'enivrement, la tolérance est tout aussi variable d'une personne à l'autre.
C'est d'ailleurs une raison qui explique le caractère exceptionnel de ces alcoolémies record.
"La majorité des gens tomberaient dans le coma éthylique largement avant d'atteindre ces sommets", assure Alain Morel.

Petit rappel pour éviter la zone rouge :
l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise, en matière de consommation d'alcool, trois verres par jour pour les hommes, deux pour les femmes.

hello1

_________________
.
Se révolter contre la tyrannie, c'est obéir à Dieu.  (Thomas Jefferson)

Wearing of the Grey
Modérateur

Messages : 779
Date d'inscription : 09/01/2013
Localisation : Nord/Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum