Le futur musée de Colleville-sur-mer (Omaha Overlord museum)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le futur musée de Colleville-sur-mer (Omaha Overlord museum)

Message  Wearing of the Grey le Lun 14 Jan - 22:35

Bonjour

http://www.larenaissance-lebessin.fr/2012/10/21/omaha-overlord-museum-sort-de-terre-a-colleville-sur-mer/

Omaha Overlord museum sort de terre à Colleville-sur-Mer
Des objets personnels de vétérans en passant par les plus gros blindés... un fond historique inégalé à retrouver dans le nouveau musée de Nicolas Leloup.

Publication : 21/10/2012 à 15:35



L’Overlord museum ouvert pour juin 2013

Les passionnés qui s’inquiétaient de voir disparaître les collections de Michel Leloup à l’étranger peuvent se rassurer. Une grande partie des collections recueillies en Normandie durant un demi-siècle sera présentée dans l’Overlord Museum qui sort actuellement de terre à Colleville-sur-Mer au cœur du futur complexe Omaha center. Les portes de ce nouveau musée, construit par Nicolas Leloup, son fils, devraient ouvrir en juin 2013.

« Le musée, c’est la concrétisation d’un projet qui remonte à plus de dix ans. Aujourd’hui, il est devenu réalité ». Bien plus qu’un projet pour Nicolas Leloup, propriétaire des collections par donation, c’est aussi une façon de rendre hommage à son père, Michel Leloup, qui a participé à la reconstruction de la Normandie. Car cette passion pour les objets militaires qui l’anime depuis une vingtaine d’années vient de lui.

Michel Leloup, bien connu des passionnés a, durant un demi-siècle, nourri ses collections de 20 000 pièces et objets et de 70 véhicules. Des petits objets personnels de vétérans aux pièces d’aviation retrouvées sur le sol normand jusqu’aux plus gros blindés de la Seconde Guerre mondiale dont certains sont uniques, les collections représentent les six armées en présence en 1944. Une collection qui était en partie exposée à Falaise.

1 300 m2 de témoignages

A travers ce projet, Nicolas Leloup souhaitait « dévoiler au plus large public les collections recueillies sur les champs de bataille normands. Cette collection m’a été offerte pour transmettre l’histoire. Il est important qu’elle reste en Normandie ».

Une histoire partagée sur 1 300 m2 d’exposition à proximité de la terre où reposent plusieurs milliers de libérateurs. Nicolas Leloup veut, avant tout, garder une dimension humaine grâce aux récits et à une muséographie immersive pour mieux comprendre les préliminaires du Débarquement jusqu’à la Libération de Paris.

Ce projet est tourné vers les jeunes générations avec la mise en place de moyens interactifs : infographies, bornes vidéo, audio-guide rendant le visiteur acteur de son parcours dans un décor au plus près du réalisme avec des scènes d’opérations majeures, des bandes son, des jeux de lumières. Pour la partie texte historique, Nicolas Leloup s’est entouré de Joël Tanter, écrivain.

« Une partie de la collection sera exposée ainsi qu’une trentaine de véhicules allant jusqu’à 48 tonnes et une barge du Débarquement. Il y aura un chapitre sur les armes secrètes, une collection inédite en Normandie », détaille Nicolas Leloup.


Nicolas Leloup, le propriétaire de la collection, devant un Panzer.

Voilà ce que promet ce nouveau musée qui rejoint la trentaine existante dans le département.

« C’est une chance que ce musée s’installe dans le Bessin », indique Jean-Christophe Lefranc, responsable des relations publiques. Et en matière de musée, il s’y connaît pour avoir été à la tête d’Arromanches 360°.

Un expert des musées anglais

A l’origine de la muséographie et de la maquette, Steve Davis. Cet Anglais a travaillé pour de nombreux musées outre-manche. « Il connaît très bien les collections de mon père et nous a suivis dans de nombreux événements », confie Nicolas Leloup.

Ses trente-cinq années d’expérience en conception, graphisme et design et sa collaboration avec quatorze musées anglais sont de véritables atouts pour l’Overlord museum. « C’est un privilège de travailler sur ce musée », sourit Steve Davis. « Il m’a fallu deux semaines pour construire cette maquette à l’échelle 1/48e. Et elle n’est pas terminée. Il manque la partie mannequins, les vitrines et les projections de films ».

Si Nicolas Leloup a fait l’acquisition du terrain en 2009, le musée est la première structure à sortir de terre du futur complexe Omaha center, un site arboré de 40 000 m2 avec un restaurant, un hôtel, une salle de spectacle et une boutique de produits du terroir.

Les portes de l’Overlord museum devraient ouvrir pour juin 2013. Nicolas Leloup espère enregistrer 80 000 visiteurs la première année. Et l’établissement devrait connaître une belle affluence pour sa première bougie à l’occasion du 70e anniversaire du Débarquement.






_________________
.
Se révolter contre la tyrannie, c'est obéir à Dieu.  (Thomas Jefferson)

Wearing of the Grey
Modérateur

Messages : 779
Date d'inscription : 09/01/2013
Localisation : Nord/Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum