FORUM DE L'HISTORIAL MILITAIRE DE CHARTRES ET DE L'EURE-ET-LOIR
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
iPhone 13 Pro : où précommander le nouvel iPhone 13 d’Apple ?
Voir le deal

L’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir a reçu un ancien canon antiaérien

Aller en bas

L’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir a reçu un ancien canon antiaérien Empty L’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir a reçu un ancien canon antiaérien

Message  Wearing of the Grey Lun 3 Mai - 18:55

source:https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/lhistorial-militaire-de-chartres-et-de-leure-et-loir-a-recu-un-ancien-canon-antiaerien_12692164/
Publié le 08/01/2018

L’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir a reçu un ancien canon antiaérien

L’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir a reçu un ancien canon antiaérien Echo610

Les membres de l’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir se sont rassemblés, dimanche 7 janvier 2018, pour lancer la restauration d’un canon antiaérien.
On ne peut pas le rater. En entrant sur le site du CM101, au Coudray, le visiteur ne peut qu'être saisi par une vision d'un autre temps : celle d'un énorme canon qui pointe fièrement vers le ciel.

Pas de panique, cette arme n'est plus en état de marche. Ce sont les passionnés de l'Historial militaire de Chartres et de l'Eure-et-Loir qui viennent de le récupérer. « C'est le père Noël qui nous l'a apporté », s'amuse le président de l'association, Yves Cuzin.

Avec une trentaine de connaisseurs, il s'apprête à restaurer cette relique d'un passé pas si lointain. « Il y a du boulot », reconnaît-il. « C'est un canon antiaérien de 57 mm Bofors modèle 1954. Une fabrication suédoise. Il a été acheté par l'armée française à l'époque. Mais nous, on l'a trouvé dans un champ. Il avait un calculateur de tir, comme une sorte de GPS. »

Rouillée, incomplète, cette pièce d'artillerie a besoin d'un bon toilettage. « Il va falloir trouver de la documentation, tout démonter, répertorier et photographier. Une fois ce travail préparatoire effectué, on cherchera les pièces manquantes puis on le repeindra complètement. C'est un peu compliqué, puisqu'il n'a été produit qu'à 250 exemplaires environ », poursuit Yves Cuzin, pas vraiment effrayé par ce défi.

L’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir a reçu un ancien canon antiaérien Echo710

Un projet sur la Première Guerre mondiale

Il faut dire que les projets ne manquent pas à l'Historial. L'association est en train de mettre un dernier coup de peinture à un camion M26 de l'armée américaine. Fabriqué à l'arsenal de Détroit en 1943, il a participé aux combats de la Seconde Guerre mondiale. Une grosse "bébête" verte peu économe - 150 litres de moyenne ! - qui servait à dépanner ou à transporter les chars sur les champs de bataille. « À l'époque, on ne se souciait pas d'écologie », plaisante Yves Cuzin. Après un an et demi de restauration, il sera bientôt prêt à affronter les regards du public. Il devrait participer à une reconstitution, en mars, en Bretagne.

Il reste à l'association un gros projet à terminer : retracer les parcours des 770 soldats qui sont inscrits sur le monument aux morts chartrain de la Première Guerre mondiale. « Ce travail gigantesque est bientôt terminé. Le résultat de nos recherches sera mis en ligne d'ici la fin 2018, sur le site de la Ville », précise Yves Cuzin. Pour que la mémoire continue à vivre…

Un chariot sur-mesure pour le char Stuart. L’un des trésors de l’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir reste le fameux char Stuart déterré rue des Perriers, en juin 2008. « C’est le premier à être entré à Chartres le jour de la libération de la ville », rappelle Yves Cuzin. La restauration a été longue et minutieuse mais l’engin reste fragile. C’est pour cela que les membres de l’association commencent tout juste à lui construire un chariot sur mesure qui permettrait de le transporter dans les meilleures conditions possibles. « Il pèse quand même 14 tonnes », note le président, qui espère bientôt pouvoir “promener” plus facilement ce morceau d’Histoire.

Rémi Bonnet



_________________
.
L’Historial militaire de Chartres et de l’Eure-et-Loir a reçu un ancien canon antiaérien Dixiel10Se révolter contre la tyrannie, c'est obéir à Dieu.  (Thomas Jefferson)
Wearing of the Grey
Wearing of the Grey
Admin_adjoint

Messages : 1092
Date d'inscription : 09/01/2013
Localisation : Nord/Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum